COMMENT PRATIQUER LE TIME MANAGEMENT ?

COMMENT PRATIQUER LE TIME MANAGEMENT ?

Comme promis, nous nous retrouvons pour la suite d’une thématique de premier ordre : le time management. Pour les retardataires qui n’ont pas eu l’occasion de prendre connaissance du premier volet, pas d’inquiétudes… nous sommes là pour vous mettre dans le bain avec un résumé express de ce que vous avez raté : Pourquoi est-il si important de pratiquer le time management ? Car savoir gérer son temps, c’est savoir gérer sa vie. Dans un monde qui tourne à mille à l’heure et des projets pleins la tête qui surviennent à la seconde, nous avons tendance à se sentir très vite débordé. Vous qui êtes soit un peu trop pro-actif, des professionnels de la procrastination, des rêveurs de premier ordre, des beaux « psychorigides », des rois du perfectionnisme, des artistes dans l’âme ou bien d’autres dénominations… Nous prenons souvent le réflexe de faire du temps notre ennemi plutôt que notre allié. A quel moment tout bascule ? Lorsqu’on a l’impression de courir tout le temps après le temps. Prenons l’exemple des jeunes entrepreneurs qui portés par une détermination, une ambition et une volonté de haut degré ont la grande tentation d’assumer de front des objectifs aussi bien primaires que secondaires. Très vite, nombreux d’entre eux se font prendre à leur propre jeu et perdent alors en performances sur les

View Full Post

;

POURQUOI ADOPTER LE TIME MANAGEMENT ?

POURQUOI ADOPTER LE TIME MANAGEMENT ?

Ne vous faites pas tromper par le titre de notre article du jour, car derrière le terme « technique » et peut-être déjà un peu trop souvent entendu dans les couloirs de votre entreprise se cache des petits joyaux qui sortent des sentiers battus. Du management, on nous en donne à manger sous toutes ses formes et malheureusement bien nombreux d’entre eux nous demandent de changer notre personnalité pour obtenir des résultats probants. Nous n’allons pas dire que c’est une mauvaise alternative, mais ne serait-il pas plus malin de se pencher sur des techniques qui ne nous en demandent pas tant ? Alors ne partez pas trop vite et n’imaginez pas un manager barbant vous énoncer son speech un peu trop bien ficelé. Au lieu de cela, imaginez plutôt un interlocuteur plein d’audace et d’innovation qui vous permettra de vous réconcilier avec l’outil du « time management ». LE TIME MANAGEMENT, C’EST QUOI EXACTEMENT ? Combien d’entre nous, aux profils si divers, souhaiterions faire du temps un allié implacable de production plutôt qu’une pression constante nous freinant dans l’atteinte de nos objectifs. Remplir son temps de manière efficace sur un court, moyen et long terme. Rentrer dans une dynamique où le gaspillage et le « tourner en rond » ne se fait désormais que de plus en plus rare et

View Full Post

;

Comment utiliser l’effet miroir et adapter son langage ?

Comment utiliser l’effet miroir et adapter son langage ?

Se connecter à l’autre c’est comme se connecter au monde, à ce qui vit et à vivre l’instant présent dans toutes ses molécules. Créer du lien authentique avec l’autre c’est connecter le cœur au cœur au point où tous ce qui se trouve autour de vous s’efface car votre disponibilité est entièrement dédiée à celui ou celle qui vous fait fasse. Se connecter à l’autre au sens profond du terme c’est s’enrichir, donner, découvrir ce que l’autre nous propose et ce que nous lui offrons en retour de plus précieux : nous-même. Se connecter à l’autre véritablement c’est rentrer dans son monde et y naviguer avec lui, que ce soit dans un bar, dans la rue, au téléphone. C’est se retrouver en l’autre, se sentir confortable avec lui aussi et lui permettre d’exister tel qu’il est vraiment. Se connecter à l’autre permet en somme de s’extirper du monde des « faux-semblants », où le paraître surplombe l’être à tout bout de champs, presque malgré nous. Appliquer cette connexion permet finalement de rentrer dans un nouveau monde, un monde dans lequel nous parvenons à rentrer de temps en temps mais bien loin d’y rentrer tout le temps, chaque jour de notre quotidien. Ce monde se nomme le monde de l’autre. Parce que oui, il existe autant de monde, autant d’univers que

View Full Post

;

Comment se servir du langage conversationnel ?

Comment se servir du langage conversationnel ?

En quoi devenir un expert lors d’un échange conversationnel peut nous apporter chaque jour de notre vie ? Quel est intérêt à se perfectionner dans notre interaction avec l’autre ou les autres, dans un contexte aussi bien public que privé ? Notre expression orale est le point de rencontre avec l’extérieur. C’est une connexion instantanée et très puissante qui nous a été donné depuis notre naissance. La parole est un générateur de création qui ne connaît pas son pareil. La force du parler est telle qu’elle a le pouvoir de réanimer une personne totalement éteinte, de faire naitre une émotion jusqu’aux larmes ou jusqu’aux rires. La force de la parole est telle qu’elle peut construire une personne, lui redonner espoir, lui faire réaliser des choses fondamentales, lui offrir un autre regard sur le monde, la toucher jusqu’au plus profond de son âme. Mais elle peut aussi être utilisée à mauvaise escient et peu détruire une personne en une seule et unique phrase. Une seule est unique phrase sur lequel peut-être basée toute sa personnalité et ce que jusqu’à la fin de sa vie. Lorsque la parole est mal utilisée elle peut détruire une amitié de vingt ans en un quart de seconde. Le parler est si puissant que chaque mot que l’on emploi et que l’on choisit lorsque l’on est

View Full Post

;

Comment s’emparer des mots du “Leadership” ?

Comment s’emparer des mots du “Leadership” ?

Et si faire partie des leaders et non des victimes ne dépendait que de nous ? Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, il faudrait se demander d’abord ce que l’on entend par leader et ce que l’on entend par victime. Nous avançons ces deux termes en corrélation avec la façon dont nous manageons notre vie, avec la façon dont nous percevons la réalité, avec la façon dont nous tissons le rapport à l’autre et avec nous-même, mais aussi avec la façon dont nous appréhendons les évènements qui arrivent au cœur de notre quotidien. En d’autres termes, choisir d’être leader ou d’être victime c’est comme choisir entre deux chemins qui s’offrent à nous et que de manière à la fois consciente et inconsciente nous allons faire soit le choix n°1 soit le choix n°2. Etre leader signifie transformer tout ce qui vient à nous et tout ce qui est en nous en moteur pour avancer, se parfaire, s’améliorer dans tout nos domaines personnels comme par exemple au travail ou en famille. C’est prendre le volant de sa vie et non pas laisser le volant à nos doutes, à nos peurs, nos angoisses ou tout simplement en mettant tout sur le compte de notre « passé ». Beaucoup d’entre nous avons tendance à se dire que se mettre dans

View Full Post

;

4 conseils pour bien raconter son histoire personnelle?

4 conseils pour bien raconter son histoire personnelle?

La quête de l’authenticité est sûrement l’un des plus grands challenges de notre siècle et plus particulièrement des ces dernières et nos futures décennies. Se détacher du regard des autres, de cet impératif à devoir absolument « rentrer dans le moule » pour être aimé et accepté des autres ; d’essayer de se démarquer non plus comme tout le monde le fait mais en étant uniquement et simplement qui l’on est ; s’écarter de l’uniformisation de masse, que ce soit autant dans sa façon de penser que dans sa façon de se comporter ou se vêtir. Osez s’accepter tel que l’on est. Osez accepter d’être pétrit de défauts et de qualités et que la perfection et l’atteinte de résultats ne signifie pas s’accomplir. Que s’accomplir est le cumul de nos chutes, de nos ajustements, de nos peurs, de nos doutes, de nos abandons, de nos surpassements et nos résurrections. Et que peut-être le chemin long mais court cache bien plus de trésors que le chemin cours mais long… Devenir chaque jour, se renouveler et se réinventer chaque jour, avec de nouvelles nuances de couleurs dans notre ciel… Voici la signification propre d’une histoire personnelle. Qu’on le veuille ou non, deux choix s’offrent à nous : noyer notre histoire personnelle dans une histoire qui ne nous ressemble pas, qui ne nous

View Full Post

;